Quand ils testent nos limites ou l’art du « cause toujours tu m’intéresses » !

Bon, tout d’abord, je tiens à vous rassurer, j’ai retrouvé une classe normale ce lundi !  Bruyante et un peu agitée, mais tout à fait gérable. Ouf  !

Je pense que la situation « armageddonesque » (comprendre que seul Bruce Willis en tenue d’astronaute aurait pu me sauver ^^) de la semaine dernière devait essentiellement être liée à l’ouverture de la nouvelle classe et à la nouvelle répartition.  J’avais déjà entendu dire qu’un petit changement au sein de l’école ou dans le quartier pouvait  rendre une classe ingérable, eh bien je l’ai vérifié par l’expérience pour le coup !

Hier, j’ai pris conscience que j’avais laissé un paramètre de côté : l’intelligence très vive des enfants ! Après tout, ces enfants ont pas moins de 4 maîtresses dans…


Les G.A.P. : Deux têtes (ou plus) valent mieux qu’une !

Le G.A.P., c’est l’abréviation de Groupe d’Accompagnement Professionnel. Il fait partie de la formation que nous recevons à l’IUFM. En gros, il s’agit d’un groupe constitué de deux maîtres formateurs et de deux ou trois PE2. Dans ce groupe, on prépare plusieurs séances pour la classe d’un des maîtres formateurs. Ces séances sont ensuite mises en application par les PE2 à tour de rôle.
Les maîtres formateurs nous présentent la classe dans laquelle nous allons travailler : l’organisation spatiale de la classe (disposition des tables, du ou des tableaux), le nombre d’élèves, leurs particularités (un tel à telle difficulté en copie par exemple, un tel est dyslexique…). Ils nous proposent ensuite un emploi du temps et les séances que nous auront à préparer. Pour chaque séance, on discute des grandes lignes…


Cauchemar éveillé…

Voilà à peu près de quoi j’avais l’air cet après-midi en classe… Autrement dit, ce n’était pas très beau à voir !

Aujourd’hui, c’était le premier jour avec la nouvelle répartition des classes. Le matin avec des petites et  moyennes sections (14 enfants) et l’après-midi avec la classe habituelle : les moyennes et grandes sections (17 enfants).


La matinée s’est bien déroulée. J’ai tourné sur trois ateliers : un pâte à modeler, un où les enfants faisaient des constructions libres et un troisième où je prenais deux enfants pour faire de la peinture (à la façon de Kandinsky : voir image ci-contre). On a commencé à peindre les carrés (pour faire le fond de l’image). Personne…


Tu auras tout le temps de dormir quand tu seras mort !

Premier constat d’enseignante débutante, contrairement aux idées reçues, les profs ne se tournent pas les pouces ! Il y a toujours des dizaines de trucs à faire, entre les préparations de cours, les cours, les journées à l’école. Une seule séance prend des heures de préparation… Et le temps passe, passe, et tout ce que je dois faire en dehors de ma formation : repassage, ménage, courses, s’accumule de façon dramatique…

Je trouve à peine le temps de faire ma vaisselle, c’est pour dire ! Il me reste encore tout plein de cartons à défaire, il faudrait que je range mes cours, j’en ai déjà de partout… J’ose à peine imaginer ce que ça va donner quand il me faudra préparer mes séances pour toute…


Maîtresse fatiguée = classe agitée !

La semaine dernière a été très agitée et je n’ai pas arrêté ! Les journées commençaient très tôt et se finissaient très tard ! Au final, j’ai eu très peu de temps pour préparer mes séances et j’ai attaqué mon 3ème lundi bien fatiguée !

Résultat des courses, je n’était pas vraiment bien préparée et les enfants l’ont bien senti. Ils ont été très agités pendant toute la matinée ! Heureusement l’après-midi s’est bien mieux passée. Le brouhaha est toujours présent, mais à un niveau raisonnable pour des petits de cet âge-là !

J’ai trouvé quelques trucs qui marchent plutôt bien pour le moment. La plupart des activités ne demandant pas aux élèves de communiquer entre eux (graphisme, écriture, etc.), je les accompagne d’une musique douce. S’ils font trop de bruit, je baisse le volume et je réponds à leurs « On entend rien…


Page 32 sur 35
1 27 28 29 30 31 32 33 34 35
Scroll Up