Cycle 1 – Mon carnet des réussites

Cycle 1 - mon carnet des réussites

Voilà, je vous présente enfin mon très gros travail de cet été, réalisé avec mon amie et collègue Emmanuelle : le carnet des réussites pour la maternelle !

Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore le site de Jenny, j’avais découvert son cahier des progrès où les compétences des élèves étaient décomposées sous forme de marches d’escalier, symbolisant les progrès des élèves vers les acquis de fin de GS. J’avais beaucoup accroché avec l’idée, fonctionnant déjà avec des cahiers de réussites avec les anciens programmes.

Cycle 1 - mon carnet des réussitesDans un premier temps, je m’étais dit que je reprendrais le même principe, mais que j’aurais aimé l’illustrer moi-même. Et puis, j’ai discuté avec ma collègue Emmanuelle qui m’a fait part de sa façon de voir le cahier des réussites. Elle aimait bien l’idée des escaliers, mais le fait de regrouper tout le savoir de la maternelle dans un seul livret la dérangeait car pour elle, c’était un outil intellectuel, plus à destination des enseignants et des parents, et que les enfants ne pourraient pas s’approprier l’outil, l’acquisition de bon nombre de compétences étant bien trop loin dans le temps (elle a à la rentrée une classe de TPS-PS) et donc trop abstraite.

Nous avons donc décidé de retravailler ce livret afin de pouvoir en proposer un à chaque année de maternelle, sur le principe de “tout ce que j’ai appris pendant cette année de maternelle”.Cycle 1 - mon carnet des réussites

Nous voulions que ce carnet puisse être à la fois un outil d’échange avec les parents (bien plus parlant que des listes de compétences acquises, en cours d’acquisition ou non acquises) – c’était déjà gagné avec la version du livret de Jenny – mais nous voulions également que chaque enfant puisse s’approprier son livret : tout au long de l’année, nous consignerons avec les enfants leurs réussites, intercalant par-ci par-là des traces des réussites (photos, productions audios, vidéos…).

Nous avons donc travaillé non pas sur un livret pour toute la maternelle, mais sur un livret par année. Le plus gros du travail aura été de décomposer les compétences attendues en fin de grande section, en 3 ou 4 sous-compétences pour chaque année de maternelle.

Ainsi, la compétence L1 (oral) “Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre” a été décomposée ainsi :

Cycle 1 - mon carnet des réussitesCycle 1 - mon carnet des réussitesCycle 1 - mon carnet des réussites

De cette façon, on peut valoriser de tout petits progrès chaque année, jusqu’à la fin de la grande section.

Cette année, j’ai fait imprimer les livrets en A4, mais je pense les imprimer en 2 par page l’année prochaine pour avoir un format plus petit (A5) et avec moins de pages, plus facile à manipuler pour les enfants.

En PS, les compétences ne sont que 2 par pages contre 3 en MS et GS, pour éviter de trop charger les pages.

Certaines compétences ne sont pas illustrer pour laisser la place à l’enfant d’y laisser sa propre trace, par exemple “je sais dessiner un carré”. L’enfant le dessinera lui-même pour montrer qu’il sait faire.Cycle 1 - mon carnet des réussites

D’autre compétences présentent l’icône d’un QR-Code. Pour celles ci (surtout en motricité et en chant), soit je collerai une photo de l’enfant en réussite, soit le QR-code d’une vidéo ou d’un enregistrement audio. Ces documents numériques seront sur l’ENT de l’école.

Je pense que je ferai passer les carnets à chaque vacances, pour que les enfants puissent montrer à leurs parents ce qu’ils savent faire et 2 fois dans l’année, j’ajouterai un petit commentaire écrit pour parler plus en détail des progrès de l’enfant.

J’ai relié les carnets avec ma relieuse Clickman dont je parlais dans un article précédent. Ça sera ainsi très facile d’ajouter des documents un peu partout dans le livret.

Pour finir, le gros de mon travail aura été d’illustrer l’ensemble des 3 carnets. A part de très rares dessins (le cycle de vie de la grenouille par exemple) et une ou deux production d’art plastique, tout est de moi ! Ça aura été l’occasion pour moi de redessiner un peu des enfants, après une longue période à dessiner des Mystik’s ^^.

Cet outil ne se veut pas parfait, mais un point de départ pour une réflexion et une expérimentation en classe sur la valorisation des progrès des enfants, de leurs réussites. C’est un outil pour les associer à leurs apprentissages et pour les aider à prendre conscience de tout ce qu’ils ont appris pendant l’année.

Dans le cas où des compétences d’une année n’auraient pas été validées en fin d’année, je pensais les ajouter au carnet de l’année suivante. A l’inverse, un enfant en avance pourrait très bien se voir ajouter une page de l’année suivante. Le but étant d’être au plus proche de l’enfant.

Ma collègue a fait le choix pour cette année de ne pas mettre toutes les pages de suite dans le carnet, mais de les ajouter au fur et à mesure que les enfants découvriront des notions.

De même en début d’année, surtout avec les plus petits, elle se contentera d’insérer dans le livret des traces de réussites, et petit à petit, elle ajouter les compétences.

Pour des TPS, pas de compétences évaluées, mais une simple collecte de traces : dessins, photos, vidéos, enregistrements audios, témoignant de l’évolution de l’enfant à l’école.

Je vous propose donc cet outil au format modifiable (PowerPoint), le but étant de l’adapter au mieux à votre pratique et surtout à vos petits élèves ! Je serai ravie d’avoir votre retour, que ce soit pour d’éventuelles coquilles, des propositions d’intitulés différents pour les sous-compétences, votre utilisation en classe…

Voici les polices que j’ai utilisées dedans :

http://www.dafont.com/fr/daniel.font

http://www.dafont.com/fr/kingthings-lupine.font

Et enfin, voici les carnets (ils font environ 10 Mo, il faut donc patienter le temps qu’ils chargent !)

Carnet des réussites – GS (-> Version modifiable)

Carnet des réussites – MS (-> Version modifiable)

Carnet des réussites – PS (-> Version modifiable)

Pour les TPS, la page de garde et de présentation :

Carnet des réussites – TPS (-> Version modifiable)

La relieuse que j’utilise :

Relieuse clickman

Les baguettes pour relier (environ 45 pages, mais il en existe aussi pour 95 et 145 pages) :

reliures clickman

Vous aimerez peut-être :