Premier stage groupé en vue !

Aujourd’hui, j’étais à l’école où je vais faire mon stage groupé de  3 semaines. Je vais remplacer une enseignante qui part en formation. Il s’agit d’une toute petite école de 3 classes. J’aurai un triple niveau : du CP au CE2 et en tout ils ne sont pas plus de 13 élèves ! Le rêve

La prise de contact a été super, l’enseignante était jeune et pleine de peps et d’après ce que j’ai pu voir, il y a une super ambiance dans l’équipe, ça me changera de mon stage du lundi ^^
J’ai pu récupérer toutes ses progressions et découvrir le fonctionnement de la classe, les élèves. La première bonne surprise : ils sont SAGES comme des images et AU-TO-NO-MES !


Rome ne s’est pas construite en un jour !

Il n’y a pas à dire, dans mon IUFM, nous sommes vraiment bichonnés par nos formateurs. Ils ont immédiatement répondu à mon appel à l’aide après mon lundi très difficile. Jeudi, l’un d’entre eux m’a même consacré 2h pour revoir mon organisation de classe et chercher des solutions à mes difficultés.

Une de mes principales erreurs était de choisir d’abord les activités et ensuite les objectifs que je pourrais atteindre avec. Du coup, je préparais mes lundis un peu trop au jour le jour. Il me manquait une vision d’ensemble me permettant de savoir où j’allais. Le plus gros du travail qui m’attend est donc d’établir  mes progressions. De cette façon, tout sera beaucoup plus clair dans ma tête.

Le matin, j’avais mis en place avec mes petits et moyens différents ateliers dont un où j’étais présente avec les enfants, les autres étant…


Quand ils testent nos limites ou l’art du « cause toujours tu m’intéresses » !

Bon, tout d’abord, je tiens à vous rassurer, j’ai retrouvé une classe normale ce lundi !  Bruyante et un peu agitée, mais tout à fait gérable. Ouf  !

Je pense que la situation « armageddonesque » (comprendre que seul Bruce Willis en tenue d’astronaute aurait pu me sauver ^^) de la semaine dernière devait essentiellement être liée à l’ouverture de la nouvelle classe et à la nouvelle répartition.  J’avais déjà entendu dire qu’un petit changement au sein de l’école ou dans le quartier pouvait  rendre une classe ingérable, eh bien je l’ai vérifié par l’expérience pour le coup !

Hier, j’ai pris conscience que j’avais laissé un paramètre de côté : l’intelligence très vive des enfants ! Après tout, ces enfants ont pas moins de 4 maîtresses dans…


Les G.A.P. : Deux têtes (ou plus) valent mieux qu’une !

Le G.A.P., c’est l’abréviation de Groupe d’Accompagnement Professionnel. Il fait partie de la formation que nous recevons à l’IUFM. En gros, il s’agit d’un groupe constitué de deux maîtres formateurs et de deux ou trois PE2. Dans ce groupe, on prépare plusieurs séances pour la classe d’un des maîtres formateurs. Ces séances sont ensuite mises en application par les PE2 à tour de rôle.
Les maîtres formateurs nous présentent la classe dans laquelle nous allons travailler : l’organisation spatiale de la classe (disposition des tables, du ou des tableaux), le nombre d’élèves, leurs particularités (un tel à telle difficulté en copie par exemple, un tel est dyslexique…). Ils nous proposent ensuite un emploi du temps et les séances que nous auront à préparer. Pour chaque séance, on discute des grandes lignes…


Cauchemar éveillé…

Voilà à peu près de quoi j’avais l’air cet après-midi en classe… Autrement dit, ce n’était pas très beau à voir !

Aujourd’hui, c’était le premier jour avec la nouvelle répartition des classes. Le matin avec des petites et  moyennes sections (14 enfants) et l’après-midi avec la classe habituelle : les moyennes et grandes sections (17 enfants).


La matinée s’est bien déroulée. J’ai tourné sur trois ateliers : un pâte à modeler, un où les enfants faisaient des constructions libres et un troisième où je prenais deux enfants pour faire de la peinture (à la façon de Kandinsky : voir image ci-contre). On a commencé à peindre les carrés (pour faire le fond de l’image). Personne…


Page 35 sur 38
1 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Scroll Up