Soutenance passée : sentiment de liberté !

liberte

Voilà une bonne chose de faite : la soutenance de mon mémoire professionnel ! Tout s’est super bien passé, j’y suis allée de toute façon très décontractée, après tout je maîtrisais le sujet puisque j’y avais travaillé toute l’année
Les discussions avec le jury ont été super intéressantes et ce travail a été validé avec de jolis compliments  ça fait toujours chaud au cœur, surtout quand je repense à certains de mes échecs…

Dans un peu plus d’une semaine j’attaque mon dernier stage groupé (pour 3 semaines). Celui-ci risque d’être plutôt fatigant puisque je suis à plus d’une heure de route de chez moi et que j’aurai trois niveaux : CE2-CM1-CM2 ! Mais même pas peur ! D’abord parce que j’ai déjà eu trois niveaux au stage précédent et ensuite parce que le cycle 3 est mon cycle préféré :o) Maintenant que la pression des différents comptes rendus est passée, je vais pouvoir en profiter pleinement. Je ferai la connaissance de cette nouvelle classe vendredi, je croise les doigts pour qu’ils soient sympa mes futurs élèves, mais je ne m’inquiète pas trop !

Dans une semaine jour pour jour, je saurai si j’ai réussi à obtenir un de mes vœux pour le premier mouvement ou s’il me faudra repasser au second… Du coup, ça tombe le même jour que les résultats des écrits des candidats au CRPE de mon académie ! Ça va être une grosse journée et je croise déjà fort les doigts pour tous ceux qui l’ont passé cette année (notamment ceux qui l’ont passé à Créteil et qui ont les résultats aujourd’hui !)

En attendant, aujourd’hui, c’est LA grosse mobilisation : je vais manifester en fin de matinée. Ça tombe bien, je n’ai pas de cours ce matin ! Espérons que le mouvement soit suivi… Pour une fois on ne pourra pas nous reprocher de faire grève pour nos salaires et nos retraites (pourtant pas mirobolants) puisqu’il s’agit de défendre une politique éducative ambitieuse et d’essayer une dernière fois de faire barrage à ces nouveaux programmes qui balaient d’un revers de la main 30 années de recherche en matière de pédagogie et qui signe un retour à l’école « à l’ancienne » qui fait tant rêver certains nostalgiques du passé… Forcément, ça semblait mieux marcher avant puisque ceux qui étaient en difficulté arrêtaient les études pour aller travailler alors qu’aujourd’hui, notre ambition et de faire accéder le plus grand nombre à des études plus poussées…
Même les syndicats du privé ont appelé à la grève, c’est pour dire !

Et sinon… je me sens bien, alors je profite…

Vous aimerez peut-être :