Les vacances et… la rentrée

Ah les vacances, la bronzette, les amis, la fête, l’aménagement de mon nouvel appartement… Mais quand même, je n’oublie pas que dans un mois c’est la rentrée des classes, MA première vraie rentrée en tant que maîtresse à temps plein !
Tout un tas de questions se bousculent quand j’y pense : quel emploi du temps, quelle organisation, quels projets, quoi faire le jour de la rentrée, comment va se passer la rencontre avec mes élèves ? Est-ce que je vais être à la hauteur ? C’est une chose de prendre la relève d’un enseignant pour trois semaines, c’en est une autre de la gérer de A à Z sur toute une année…

Bon, d’un autre côté, il n’y a pas de raisons que je n’y arrive pas, des tas d’autres sont passés par là, des tas d’autres vont y passer en même…


Les choses se précisent !

J’ai profité de ces quelques jours de libre pour me rendre à ma future école. J’ai pu discuter avec la directrice que j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer au cours de ma formation puisqu’elle est PEIMF. Elle m’a fait visiter l’école : un petit bijou, retapée à neuf il y a deux ans. Ma future classe est assez spacieuse, très lumineuse, pleine de rangements… Bref, le rêve continue.

En arrivant, la directrice m’a aussi informée que l’autre enseignante qui arrivera dans l’école en même temps que moi me laisse choisir le niveau qui m’intéresse : cycle 1 ou cycle 2 ! Comme je le disais dans le poste précédent, j’avais déjà une préférence pour le cycle 2 et c’est donc ce que j’ai choisi. A moi le défi de gérer GS – CP et CE1. Je vais profiter de…


J’ai un poooooooste !!!!!!!!

Hier en fin d’après-midi, j’étais tranquillement à mon bureau en train de ranger mes cours et de classer mon courrier quand mon téléphone se met à sonner : « Anonyme ». Je me dis « Tiens ? Qui ça peut bien être ? » Je décroche et là je reconnais de suite la voix du directeur de mon IUFM qui me dit de but en blanc : « Bonjour, je t’appelle pour t’informer que tu as un poste d’adjoint à l’école de L. »

A ce moment là, j’ai revécu la joie de l’année dernière quand on m’a annoncé que j’avais réussi le concours ! Moi, petite PE2, parmi les plus jeunes, passant au 3ème mouvement je me retrouvais à L. !!!!!! L’école où je rêvais de tomber, un quart d’heure de chez moi, directrice très sympa, école toute rénovée… et surtout, un poste à temps plein !…


La fin de la PE2…

Et voilà… Aujourd’hui je passais ma dernière épreuve de validation. C’était une épreuve que l’on passait à deux devant un jury. Il fallait analyser un document : une production d’écrit corrigée par l’enseignant. Tout s’est bien passé. J’avoue que ça ne me stressait pas le moins du monde. Cependant, ça marque la fin de cette année de PE2. Il reste bien encore un ou deux cours et deux journées de stage filé, mais l’année est déjà derrière moi… Et quelle année quand j’y repense !

Je me revois fin août dans ce grand amphi où on nous avait tous rassemblés, nous les petits PE2 issus du concours ! Je repense à mes débuts difficiles, au cours de mon stage filé, mes moments de découragement, mes petits bonheurs, toutes les rencontres que j’ai pu faire ! Moi qui ne savais même pas…


S.P.F. : On continue !

Eh bien voilà, le résultat du deuxième mouvement est demain, mais c’est déjà quasiment officiel, je n’ai toujours pas de poste ! D’où le S.P.F. : Sans Poste Fixe ! Il faut dire que je pratique une stratégie du quitte ou double. Je n’ai jusqu’à présent demandé que des postes que je voulais vraiment. Deux solutions, soit j’aurai au final un super poste qui se sera libéré au dernier moment soit je me retrouverai au fin fond de mon département, pourquoi pas en classe unique, sans avoir pu bénéficier de l’été pour préparer cette première année !

Dans mon département, selon les années, on peut avoir le résultat du 3ème mouvement plus tôt, vers le mois de juillet. Mais il se peut aussi que je ne découvre mon poste qu’à quelques jours de la rentrée…

Oh et puis zut ! Je crois…


Page 41 sur 48
1 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 48