Espace graphique – Organisation

Dessin - Aménager les espaces - Espace graphiqueDessin - Aménager les espaces - Espace graphique

En parallèle de l’espace artistique dont je parlais dans un précédent article, j’ai un espace graphique également ! Ici, on y apprend à se familiariser avec la forme graphique sans se soucier de la norme. Les enfants y ont à disposition une longue fresque papier (comme sur le dessin) que je renouvelle chaque semaine, un bac avec de la semoule (attention, rien à voir avec le bac à semoule sensoriel !) ou du riz par exemple pour dessiner avec les doigts, des outils scripteurs, un bac avec des allumettes à disposition pour faire des traits verticaux en les mettant bout à bout, les photos prises des réalisations sont affichées et servent de mémoire collective et de modèle à reproduire.

Au niveau de la fresque, je n’ai mis à disposition des enfants que des outils scripteurs n’induisant pas une tenue normée (comme peuvent y encourager les crayons ou les feutres). Ainsi, pas de risque de mauvaises habitudes : des craies grasses triangulaires, des crayons de doigts, des boules multicolores, quand l’adulte est là de la peinture au doigt… Les tout petits crayons de couleur, ceux qu’on a taillés, taillés et qu’on ne peut donc plus tenir de façon normée ^^

J’ai trouvé mon bonheur chez Hotpoys :

crayon-boulecrayon-a-doigts crayon-cire-triangulaire

On peut trouver des équivalents chez Amazon aussi :

crayon-a-doigts-amazon crayon-cire-triangulaire-amazon crayon-oeuf cailloux-cire

Outre le graphisme dans son aspect visuel, on y travaille la motricité au sens large : bras, épaule, poignet. C’est un préalable important à la tenue plus précise du crayon !

Après avoir travaillé le trait vertical, le trait horizontal, le trait oblique, la ligne brisée, nous y verrons le rond/cercle, la boucle… On peut alors envisager de mettre à leur disposition de la laine, des Wikki stix (sortes de ficelles en cire modelable), du fil de fer à tordre…

wikki-stix

La présence de l’adulte dans cet espace est importante, surtout lors de la découverte d’une nouvelle forme graphique, afin de permettre aux enfants de verbaliser (c’est tout droit, debout, ça penche), de le mimer dans le vide avec leurs bras.. Ensuite, cet espace peut être en libre accès !

Si vous n’avez pas suivi les précédents articles, je vous renvoie à mon premier article où je détaille la nouvelle organisation que j’essaie de mettre en place dans ma classe : Aménager les espaces pour mieux apprendre !

livre-amenager-les-espaces-pour-mieux-apprendre

Vous aimerez peut-être :